Merck KGaA vend son OTC à Procter & Gamble - Actulabo

Merck KGaA vend son OTC à Procter & Gamble

Le 19 Avril 2018
Imprimer

C’est finalement l’américain Procter & Gamble qui a décroché l’OTC de l’allemand Merck KGaA, après les rumeurs qui avaient couru en début de mois sur l’intérêt que manifestait Mylan pour ce business qui a assuré des ventes annuelles de 911 M€ en 2017 (+ 5,9 % en un an), soit un peu moins de 6 % du CA du groupe de Darmstadt (15,33 Md€ en 2017). Le géant de Cincinnati (65,1 Md$, soit 52,6 Md€ de CA en 2017) va débourser 3,4 Md€ en cash pour s’approprier les compléments alimentaires Bion, Neurobion, Femibion et Sevens Seas ou le décongestionnant nasal Nasivin ; il intégrera aussi à ses équipes 3 300 salariés et les usines de Spittal (Autriche) et Goa (Inde). Rappelons que, successivement, le suisse Nestlé et les britanniques GSK et Reckitt Benckiser avaient renoncé à l’OTC de Merck KgaA.
Procter & Gamble est déjà présent dans les produits de santé sans ordonnance, surtout pour l’hygiène bucco-dentaire (les marques de dentifrice Fluocaril et Parogencyl, rachetées à Sanofi en 2005, mais aussi Crest, Fixodent ou Oral-B), les problèmes respiratoires avec Vicks, digestifs avec Diastrolib et les nausées avec Vogalib. Le groupe possède deux usines en France : Amiens (produits d’entretien du linge et de la maison) et Blois (shampooings).