Merck Sereno réduit la taille de sa filiale française

Le 31 Mai 2012
Imprimer

Merck Serono taille décidément tous azimuts ! Après la Suisse, touchée par une importante réorganisation, c’est au tour de la France de subir les affres des politiques de downsizing.  Ainsi, la direction française vient d’annoncer un projet de restructuration qui s’inscrit dans le cadre de celui annoncé par le groupe Merck KGaA, le 24 février dernier. Il devrait se traduire par la suppression de 262 postes sur les 1 270 existants. Selon la direction, la mesure devrait principalement toucher la visite médicale, le marketing, la distribution ainsi que les fonctions globales installées à Lyon (69). A priori, les activités de production  ne seraient pas affectées : rappelons que Merck Serono exploite trois unités de fabrication à Semoy (45), Calais (62) et Meyzieu (69). La direction a indiqué qu’elle souhaitait  réduire au minimum les départs contraints en privilégiant les mesures de cessation anticipée d’activité et la réalisation « de projets professionnels ».