Merck Serono ferme son site de R&D de Chilly-Mazarin

Le 10 Juillet 2008
Imprimer

Faute d’avoir trouvé un repreneur pour son site de R&D de Chilly-Mazarin, centré sur le diabète, Merck Serono va le fermer : l’annonce a été faite la semaine dernière aux 97 salariés. En cohérence avec le rachat, à la fin de l’année 2006, de la biotech suisse Serono, le laboratoire allemand souhaite recentrer ses activités de R&D sur l’oncologie ainsi que sur les maladies neurodégénératives, auto-immunes et inflammatoires. A l’automne dernier, le président du groupe Elmar Schnee avait indiqué qu’il n’investirait plus en R&D dans le diabète, laissant ce domaine aux acteurs du marché ayant atteint la taille critique.
Parallèlement, Merck Serono tend à diversifier la production de son usine orléanaise, jusqu’à présent principalement dédiée à la fabrication de plusieurs formulations du Glucophage, son antidiabétique vedette. Ce site de 350 personnes va, en effet, lancer une nouvelle activité de fabrication d’anticancéreux. Dès 2009, l’usine produira les lots cliniques de deux molécules candidates avant d’engager la production commerciale de la plus avancée d’entre elles en 2010 ou 2011. Dans un premier temps, une vingtaine d’emplois supplémentaires sont attendus.