Novartis met le cap à l’est

Le 20 Décembre 2010
Imprimer

Novartis affiche sa foi dans les perspectives de développement du marché russe. La direction du groupe suisse annonce, en effet, aujourd’hui qu’elle entend investir près de 500 M$ en Russie d’ici à la fin 2016. Le programme, qui a fait l’objet d’une convention ad hoc signée avec la ville de Saint-Pétersbourg, prévoit notamment la construction d’une usine « state-of-the-art » qui sera dédiée aussi bien à la fabrication de médicaments de marque que de génériques. Les travaux de construction du site qui serait en mesure de produire approximativement 1,5 milliard d’unités par an, devraient débuter en 2011. L’usine desservira le marché russe ainsi que d’autres parties du monde. Par ailleurs, Novartis prévoit d’accroître localement ses ressources en R&D et en recherche clinique via notamment des accords avec des partenaires académiques et un doublement des investissements.
L’ensemble des dispositions de ce très ambitieux programme conduirait Novartis à engager près de 4 000 salariés d’ici à la fin 2013.