Novartis supprime près de 2 000 postes aux Etats-Unis

Le 13 Janvier 2012
Imprimer

Les temps sont durs pour le suisse Novartis ! Le laboratoire vient d’annoncer la suppression de près de 2 000 emplois aux Etats-Unis, dans le cadre d’une réorganisation de ses activités pharmaceutiques. Ce sont donc 1 630 postes en production et 330 au siège du groupe qui vont être ainsi rayés de la carte. Ce plan social va permettre à Novartis d’économiser 450 M$ par an d’ici à 2013. La big pharma doit en effet faire face à des charges exceptionnelles : 160 M$ au 1er trimestre provoquées par la perte du brevet aux US du Diovan (hypertension), auxquelles s’ajoutent une provision de 900 M$ au 4e trimestre permettant de couvrir l'arrêt de programmes de développement de plusieurs de ses produits dont l’elinogrel (antiagrégant plaquettaire).
Novartis reconnait dans le communiqué annonçant ce plan de restructuration, que les deux prochaines années seront difficiles pour sa division pharmaceutique et qu’il est nécessaire qu'il concentre son pipeline sur « de meilleures opportunités ».