Octapharma va investir 50 M€ à Lingolsheim

Le 25 Juin 2009
Imprimer
 

Spécialisé dans les médicaments dérivés du plasma, Octapharma va renforcer les capacités de fractionnement de son usine de Lingolsheim (67). Près de 50 M€ vont ainsi être consacrés à ce projet d’ici à trois ans sur un site de 300 salariés racheté en 1999 à ZLB Behring. Le programme prévoit notamment le doublement des capacités de fractionnement qui s’élèvent aujourd’hui à 600 000 litres par an. Par ailleurs, la direction nous confie qu’elle a mis à l’étude un projet de construction sur le site alsacien d’une unité de bioproduction de dérivés sanguins, initiative qui se trouve aujourd’hui en concurrence avec les quatre autres unités du groupe en Europe. « Rien n’est arrêté car nous ne sommes pas accueillis en France dans des conditions optimales » nous indique Laurent de Narbonne, le directeur général d’Octapharma France, faisant ainsi implicitement référence à la situation de monopole dont bénéficient les organismes publics français en charge de la collecte et du fractionnement du plasma. Le groupe d'origine scandinave Octapharma, présent aussi en Autriche, Suisse, Allemagne, Suède, Mexique et France, a connu une croissance de 18 % en 2008 avec un CA de 886 M€.