Osny Pharma placé en procédure de sauvegarde

Le 14 Mars 2011
Imprimer
 

Racheté il y a deux ans par le fonds de retournement allemand Bavaria Industriekapital AG à l’américain Catalent, le façonnier pharmaceutique Osny Pharma, dont l’unité de production est installée dans la commune éponyme du Val d’Oise, vient d’être placé en procédure de sauvegarde par le tribunal de commerce de Pontoise. La trésorerie de ce spécialiste des produits hormonaux et hautement actifs est exsangue et, selon nos sources, elle ne pourra probablement pas financer l’exploitation au-delà du mois de mai. Les juges commissaires étaient d'ailleurs plutôt enclins à prononcer le redressement voire la liquidation judiciaire de l'entreprise, avant de finalement consentir à une sauvegarde.
Des sources internes à l’entreprise se montrent très critiques vis-à-vis du fonds allemand « qui ne connaissait pas l’industrie pharmaceutique et qui a pris d’emblée de mauvaises décisions, sans investir directement dans l’usine ». Plusieurs clients importants (Takeda et Grünenthal) ont été perdus au début de l’an passé et le CA, qui s’établissait à 20 M€ au moment de la reprise (avec 2,2 M€ de pertes), est tombé à 14 M€ en 2010 alors que le budget 2011 fait état d’une facturation prévisionnelle de seulement 11 M€, montant très nettement inférieur au niveau actuel des charges. L’effectif, de près de 170 personnes au moment de la reprise, est tombé à 128 salariés et le personnel craint l’annonce imminente d’un nouveau plan social.