Percée de Stallergenes aux Etats-Unis

Le 02 Avril 2014
Imprimer

C’est une étape importante que vient de franchir le laboratoire français d’immunothérapie Stallergènes (248 M€ de CA, environ 1 000 collaborateurs). La FDA vient d’autoriser son produit vedette, l’Oralair, le premier comprimé d’immunothérapie commercialisé sur ce marché dans le traitement de la rhinite allergique avec ou sans conjonctivite induite par les pollens et les graminées. Cette décision ouvre une brèche dans les pratiques médicales nord-américaines puisque, jusqu’alors, l’immunothérapie était administrée via une série d’injections réalisées en cabinet par des allergologues. Rappelons que l’allergie aux graminées est l’allergie saisonnière la plus fréquente aux Etats-Unis où la majorité des patients est allergique à plus d’une graminée.
Selon les termes de l’accord signé en octobre 2013, l’Oralair sera distribué aux USA par Greer, l’un des principaux laboratoires américains d’immunothérapie, installé à Lenoir, en Caroline du Nord. L’approbation d’Oralair va déclencher un paiement d’étape de 10 M$ ; l’ensemble des paiements pourra, à terme, représenter un montant de 120 M$ auquel s’ajouteront des redevances et un prix de transfert.