Pfizer a renoncé à trouver un repreneur pour sa plate-forme de R&D à Amboise

Le 14 Octobre 2008
Imprimer

Le groupe Pfizer, qui a fermé au mois de février sa plate-forme de recherche pré-clinique et de toxicologie (146 salariés) de Pocé-sur-Cisse, près d’Amboise (37), va contribuer à la revitalisation du bassin d’emploi local à hauteur de 1,5 M€. Cette somme « représente plus du double de l’effort imposé par la loi » rappelle un porte-parole du groupe. Pfizer mettra à disposition des développeurs un terrain de 3 ha lui appartenant ; cette emprise, contiguë au site de Pocé, devrait être affectée à la création d’une pépinière d’entreprises.
La direction nous précise que le projet de reprise des 15 000 m2 de locaux qui hébergeaient la plate-forme de R&D a échoué. Plusieurs opérateurs, dont le laboratoire russe PharmSynthez (cf. notre post du 16 juin dernier et Actu Labo n°106), avaient pourtant visité le site et envisagé l’installation d’une nouvelle activité. Sans donner suite.