Pfizer lâche ses sites irlandais

Le 24 Mars 2011
Imprimer

La lune de miel entre l’Irlande et Pfizer touche décidément à sa fin. Le board américain vient d’annoncer qu’il allait fermer d'ici à la fin août son usine de Shanbally (75 salariés) si aucune solution de reprise n’était arrêtée dans ce délai. Pfizer a déjà fait savoir que son usine API de Little Island, également dans le comté de Cork, « allait être mise sur le marché ».
Le groupe avait annoncé en mai 2010 son désengagement des sites biopharmaceutique de Shanbally et pharmaceutique de Loughbeg, proches l’un de l’autre. Ce dernier, qui emploie 225 salariés, aurait « au moins jusqu’au second trimestre 2012 pour trouver un éventuel repreneur », a indiqué un porte-parole. En 2008, le n°1 mondial avait vendu son usine d’API de Loughbeg au portugais Hovione. Rappelons que, comme nous l’avons annoncé le 21 février dernier, Pfizer va aussi céder à Amgen son usine de Dun Laoghaire (210 salariés), située près de Dublin.