Pfizer renonce à AstraZeneca

Le 26 Mai 2014
Imprimer

Novartis reste, pour le moment, le n°1 mondial de l'industrie pharmaceutique. Le board de Pfizer, qui avait la possibilité, en fusionnant avec AstraZeneca, de reprendre le leadership mondial abandonné l'an passé à la firme bâloise, renonce à débourser 70 Md £ (86,4 Md€ ou 118 Md$) pour acquérir le n°2 britannique. « Après le rejet de sa proposition par le conseil d'administration d'AstraZeneca, Pfizer annonce qu'il n'a pas l'intention de faire une offre », a déclaré le groupe américain qui avait jusqu'à 17 h, heure de Londres, pour confirmer son offre, conformément à la réglementation britannique. Celle-ci prévoit néanmoins une reprise des discussions, mais cette fois à l'initiative de la cible, après un délai de trois mois ; quant à une éventuelle nouvelle tentative d'OPA, elle ne pourrait être déclenchée qu'après l'expiration d'un délai de six mois.