Pfizer s'intéresse-t-il à Shire ?

Le 17 Mars 2008
Imprimer

On ne prête qu’aux riches. Alors que Jeffrey Kindler s’efforce de faire croire que Pfizer a renoncé durablement aux fusions (voir le post du 9 mars), le marché boursier bruisse de rumeurs. La dernière en date - elle remonte à vendredi - fait état d’un intérêt du n°1 mondial pour un laboratoire medium, le britannique Shire Pharmaceuticals (2,436 Mds$ de CA soit, au cours actuel, environ 1,56 Md€). Shire, qui réalise la majeure partie de ses ventes aux Etats-Unis, possède en portefeuille un produit phare, l’Adderall XR, prescrit contre les troubles déficitaires de l’attention avec hyperactivité (TDAH), et plusieurs traitements nouveaux (Vyvanse, également sur le segment des TDAH, l’EPO humaine Dynepo ou le traitement de la colite ulcéreuse Lialda/Mezavant). Il est à noter que Shire a racheté il y a un an l’américain New River Pharmaceuticals pour 2,6 Mds$.
Autre rumeur, qui confirme les appétits de croissance de Merck KGaA. Après avoir digéré Serono et vendu ses génériques à Mylan Laboratories, le laboratoire allemand viserait des spécialistes de l’OTC ou des biotechs. Son CEO Karl-Ludwig Kley l'a confirmé dans le quotidien Die Welt.