Pfizer se lancerait dans les biogénériques, selon son CEO - Actulabo

Pfizer se lancerait dans les biogénériques, selon son CEO

Le 09 Mars 2008
Imprimer

Jeffrey Kindler, le CEO (pdg) de Pfizer, a été très clair en écartant toute opération de fusion-acquisition à l'horizon - sans toutefois préciser la durée qui le séparait de cet horizon - au motif qu'elle serait trop "perturbatrice". Kindler, devenu CEO du n°1 mondial en 2006, rappelle que la fusion avec Warner-Lambert, en 1999, avait très "gênante" et "pénalisante pour la productivité" de Pfizer. Sous la houlette de Jeffrey Kindler, il est probable que Pfizer poursuivra sa politique d'externalisation et de réduction des coûts dont les observateurs considérent qu'elle n'est qu'à moitié réalisée. Depuis 2004, l'américain a fermé ou vendu 21 usines, n'en conservant que 57, et un tiers de ses sites de R&D pour n'en garder que 10 ; quant à ses effectifs, ils ont baissé de 21 % pour tomber à 86 600. Autre piste suggérée par le CEO de Pfizer, celle des biogénériques, qu'il estime être "une opportunité" sans fournir de détails supplémentaires. A la suite de cette déclaration, un analyste de WBB Securities jugeait qu'une stratégie délibérée dans ce domaine était un facteur de mutation profonde du secteur des biotechs. D'autant que Pfizer serait prêt à utiliser tout le potentiel de recherche possible en Inde et en Chine pour y développer ou y copier des molécules issues du vivant.