Pfizer souffle Medivation à Sanofi

Le 22 Août 2016
Imprimer

C’est un véritable camouflet que vient de subir la direction de Sanofi. L’américain Pfizer annonce l’acquisition de son compatriote Medivation, une biotech californienne spécialisée dans l’immuno-oncologie que convoitait depuis plusieurs mois la big pharma tricolore. Le géant US a généreusement offert aux actionnaires de Medivation de leur acheter leur participation au prix de 81,50 $ par action, ce qui correspond à une transaction de 14 Md$ (12,4 Md€). En comparaison, la toute dernière proposition de Sanofi apparaît rétrospectivement bien pâlichonne puisque le français, après avoir été éconduit une première fois au printemps, avait renchéri en formulant une offre de 58 $ par action, ce qui valorisait sa cible à seulement 10 Md$. Sentant sa proie lui échapper, le dg de Sanofi Olivier Brandicourt – qui connaît dans cette affaire un indéniable échec personnel – avait tenté de faire évincer le conseil d’administration de la biotech récalcitrante. Cette dernière s’était habilement résolue début juillet à ouvrir ses comptes à  plusieurs prétendants dont Sanofi.
L’opération permet à Pfizer d’étoffer son portefeuille en s’emparant du Xtandi, un produit d’immunothérapie indiqué dans le traitement du cancer de la prostate au profil de blockbuster. Medivation développe aussi deux autres médicaments très prometteurs dans le cancer du sein et la leucémie.