Pixium Vision pourrait lever 10 M€

Le 19 Avril 2013
Imprimer
 

Bernard Gilly, le CEO de la biotech parisienne Pixium Vision qui développe une solution d’implant rétinien connecté à une mini-caméra, permettant aux patients atteints de cécité consécutive à une rétinite pigmentaire de recouvrer partiellement la vue, nous confirme l’imminence d’une nouvelle augmentation de capital. La société, qui s’appuie d’un point de vue scientifique sur l’Institut de la Vision, et notamment sur les travaux menés par le Pr. José Alain Sahel, devrait ainsi lever près de 10 M€ d’ici à la fin juin dans le cadre d’une opération qui sollicitera très probablement les fonds Omnes Capital et Abingworth LLP, les partenaires historiques de Pixium Vision.  
Ces concours vont permettre à cette dernière d’opérer les essais finaux de sécurité et d’efficacité de ce dispositif médical indispensables à l’obtention du marquage CE. Une commercialisation en routine n’est pas envisagée avant la fin 2015. Selon Bernard Gilly, également fondateur de Fovea, une biopharm dédiée à l’innovation et revendue à Sanofi, le nombre de patients aux Etats Unis et en Europe éligibles à l’application s’élèverait à plus ou moins 100 000.  Le coût d’appareillage par patient atteindrait environ 100 000 $. 
Notons que Bernard Gilly est aussi le CEO de GenSight Biologics, spécialisée dans le développement de thérapies géniques dans le domaine de l’ophtalmologie ; celle-ci vient de lever 32 M€ auprès de différents fonds (cf. notre post précédent).