Reckitt Benckiser en pole position pour le rachat de l’OTC de Merck & Co

Le 10 Avril 2014
Imprimer

Selon des sources proches du dossier, le groupe Reckitt Benckiser tiendrait la corde dans la course au rachat de la division OTC de l’américain Merck & Co, qui est également convoitée par d’autres big pharmas telles que Novartis, Bayer ou Sanofi. La transaction serait susceptible d’être annoncée le 16 avril, indique l’agence Bloomberg ; elle pourrait représenter un montant compris entre 10 et 12 Md$. L’OTC de Merck & Co. a généré un CA de 1,9 Md$ en 2013, en recul de 3 % par rapport à 2012.
Rappelons que les dirigeants de Merck ont annoncé en début d’année leur intention d’explorer « différentes options » au sujet de la division OTC ainsi que des activités de santé animale du groupe.
Selon les observateurs, le rachat par Reckitt Benckiser serait de nature à susciter les plus importantes économies d’échelle et minimiserait les risques de critiques de la part des autorités anti-trust.