Sanofi-Aventis fait bonne figure

Le 09 Février 2011
Imprimer

Le n°1 français résiste sur un marché du médicament qui connaît une profonde mutation. Tel est l’enseignement majeur de la publication des résultats 2010 de Sanofi-Aventis. Ainsi, selon la direction, le CA de 30,38 Md€, en baisse de 0,8 % – à taux de change constant –, démontre « une bonne résistance du groupe en dépit de l’impact de la réforme des soins de santé aux Etats-Unis, des mesures d’austérité en Europe et d’une perte de plus de 2 Md€ de ventes provoquée par la concurrence des produits génériques ».
Autre fait saillant, les ventes sur les marchés émergents progressent de 16,3 % à près de 9 Md€, ces derniers devenant « le plus important contributeur au CA du groupe par région ». L’exercice 2010 s’est aussi caractérisé par une « réduction des coûts plus rapide que prévue, avec plus de 1,3 Md€ d’économies réalisées en 2010 ». Du coup, l’objectif initial de 2 Md€ d’économies prévu en 2013 sera « atteint dès 2011 avec une réallocation significative des ressources vers les plates-formes de croissance ». Pour autant, le groupe se veut très prudent pour 2011. Cette année, la progression « à deux chiffres » des segments d’activités les plus dynamiques « et le contrôle des coûts » n’empêcheront pas le bénéfice net par action (BNPA) de chuter dans une fourchette comprise « entre 5 et 10 % », cette prévision n’intégrant pas la contribution d’une « possible » acquisition de Genzyme, souligne le groupe français.
A l’heure où nous écrivons ces lignes, les discussions sur ce dernier point et l’analyse de données non-publiques dans le cadre d’une procédure de due diligence liant Genzyme et la big pharma française « étaient toujours en cours ».