Sanofi-Aventis sur le point d’absorber Genzyme

Le 01 Février 2011
Imprimer

C’est presque fait ! Selon plusieurs sources concordantes, le n°1 français serait tombé d’accord avec les dirigeants de Genzyme, sa cible, sur les conditions du rachat de la biopharm US. Un accord de due diligence aurait été signé entre les deux parties donnant la possibilité aux équipes de Sanofi-Aventis d’accéder aux livres de comptes et à des informations confidentielles que le board de Genzyme se refusait jusqu’alors à transmettre. Le deal intégrerait un certificat de valeur conditionnelle (CVC), de l’ordre de 5 $ par action, fondé sur les promesses du Lemtrada (alemtuzumab), un anticorps monoclonal de Genzyme déjà indiqué pour la leucémie lymphoïde chronique (Campath/Mabcampath) qui pourrait être étendu au traitement de la sclérose en plaques. Les dirigeants de Genzyme tablent sur un CA de 3,5 Md$ généré par cette nouvelle indication, une estimation contestée par les dirigeants de Sanofi qui n’attendent que 700 M€ de ventes additionnelles.
Rappelons que le groupe français a repoussé jusqu’au 15 février l’échéance de son offre de rachat à 69 $ par action.  Selon de sources officielles, un accord définitif pourrait être annoncé à cette date.