Sanofi-Aventis va investir plus de 200 M€ à Neuville-sur-Saône

Le 28 Mai 2008
Imprimer

Le groupe Sanofi-Aventis met les bouchées doubles à Lyon. La big pharma s’apprête à engager un programme d’investissement de plus de 200 M€, qui sera échelonné jusqu’en 2013-2014, au profit de son usine de Neuville-sur-Saône.
Objectif : se doter in situ d’une nouvelle plate-forme de production dédiée aux vaccins et, dans le cas d’espèce, à des produits indiqués dans le traitement vaccinal de maladies tropicales. Les travaux de construction devraient débuter en 2009.
Le site de Neuville a été choisi parce qu’il se trouve en situation de surcapacité.  La commercialisation décevante de l’antibiotique Ketek, produit à Neuville au prix d’un investissement de 150 M€, ne permet pas de fabriquer les volumes prévus. Et les autres produits (corticoïdes, anticancéreux) peinent à consolider le plan de charge initial. Pour autant, la direction n’ignore pas que le passage à une production de vaccins correspond à une reconversion – partielle – de l’usine qu’il va falloir accompagner par d’importantes actions de formation.