Sanofi cède Zentiva au fonds Advent

Le 17 Avril 2018
Imprimer

Désireuse officiellement depuis dix-huit mois de se désengager de sa division de médicaments génériques Zentiva, la big pharma Sanofi vient d’entrer en négociations exclusives avec le fonds Advent International pour lui vendre, dans le cadre d’une transaction de 1,9 Md€, la branche européenne de ce business des génériques jugé « non stratégique ». Fin 2016, au moment de l’annonce du projet, Sanofi rappelait que cette branche d’activité employait 3 000 personnes en Europe, essentiellement en République tchèque et en Roumanie où elle possède ses deux usines dédiées. En France, Zentiva emploie quelque 200 personnes, mais plusieurs usines de Sanofi concourent à la fabrication des produits vendus sous la marque Zentiva.
En 2017, le pôle médicaments génériques de Sanofi a dégagé un CA de 1,78 Md€, dont 760 M€ pour le marché européen, concerné par la cession ; mais les ventes se sont inscrites en baisse de presque 5 points par rapport à 2016 où elles avoisinaient les 800 M€. Sanofi conserve, pour le moment, ses génériques sur les marchés émergents (758 M€ de CA en 2017), les États-Unis (150 M€) et le reste du monde (110 M€), soit un peu plus de 1 Md€ de ventes cumulées.