Sanofi investit 44 M€ à Waterford pour le Lantus

Le 13 Février 2013
Imprimer
La big pharma française vient d’annoncer qu’elle allait investir 44 M€ sur le site de sa filiale Genzyme, implanté à Waterford en Irlande, afin de faire face « à la montée en puissance de son insuline basale à action prolongée Lantus », indique un porte-parole. Cette usine est spécialisée dans le fill and finish de produits du portefeuille de Genzyme tels que le Fabrazyme et le Myozyme, respectivement indiqués dans le traitement de la maladie de Fabry et de Pompe. Le Lantus sera le premier produit Sanofi à être fabriqué sur le site ; compte tenu des délais de déploiement, la production en routine ne débutera pas avant 2016. Rappelons que le Lantus est l’insuline la plus vendue dans le monde avec une part de marché sur le segment des produits à action prolongée d’environ 80 %.
Cette annonce intervient deux jours (voir post précédent) après la décision de la FDA de reporter l’autorisation d’un traitement concurrent, le Tresiba de Novo Nordisk, pourtant déjà homologué au Japon et en Europe.
L’usine de Waterford, qui emploie environ 500 salariés, a déjà bénéficié en 2011 d’un investissement de 150 M€ qui lui a permis de doubler sa capacité.