Sepracor réduit la voilure

Le 29 Janvier 2009
Imprimer

Basé à Marlborough, près de Boston (Massachussetts), le laboratoire Sepracor, qui développe et commercialise des produits pharmaceutiques issus de sa propre recherche, réduit la voilure. L’américain vient d’annoncer la suppression de 530 postes, soit une réduction de 20 % de ses effectifs. De surcroît, la force de vente de Sepracor se voit amputée de 410 visiteurs médicaux à la suite de la non-reconduction de contrats avec des CSO (contract sales organization), réduisant l’effectif dédié à 1 325 personnes. Cette restructuration, dont l’objectif est de permettre à la société de rester compétitive, devrait engendrer 210 M$ d’économies. Sepracor prévoit d’atteindre entre 1,15 et 1,25 Mds$ de CA en 2009, un montant inférieur à celui prédit par les analystes qui le voyaient plutôt à 1,32 Mds$. Lors du quatrième trimestre 2008, le somnifère Lunesta, qui représente près de la moitié du CA du laboratoire (601 M$ sur les 1,22 Mds$ de l’exercice 2007), a enregistré une hausse de près de 9 % de ses ventes.