Servier va investir encore 80 M€ sur le site de Baclair

Le 03 Juillet 2008
Imprimer

Alors que Servier inaugurait aujourd’hui à Bolbec, près du Havre (76), une nouvelle unité de 7 500 m2 dédiée à la production du ranélate de strontium, le principe actif du traitement contre l’ostéoporose Protelos, nous avons eu la confirmation que le deuxième laboratoire pharmaceutique français allait engager une nouvelle tranche d’investissement sur ce même site de Baclair, qui produit comme son voisin bolbécais (installé dans une ancienne unité textile) des API. L’enveloppe de 80 M€ sera consacrée à l’acquisition et à la mise en service d’une nouvelle ligne de production ainsi qu’à la construction et à l’équipement d’un bâtiment de 4 500 m2 destiné au conditionnement ; ce programme est envisagé pour les deux à trois ans à venir. Il est à noter que Servier a investi 150 M€ depuis le début de la décennie dans ses unités de chimie pharmaceutique de Bolbec, qui emploient à elles deux 800 personnes.
Par ailleurs, Servier finalise les études préalables à la construction d’une nouvelle unité de production d’API, à Waterford (Irlande). Les travaux de construction de cette dernière, qui sera un site de back-up pour les molécules du Procoralan, du Valdoxan et du Coversyl, devraient débuter l’an prochain pour une entrée en production commerciale en 2013/2014.