Shire serait prêt à débourser 65 Md$ pour BioMarin

Le 29 Mars 2015
Imprimer

L’irlandais Shire serait, selon la presse anglo-saxonne, sur le point de finaliser une offre… de 65 Md$ pour acquérir la biopharm BioMarin, dont le titre était très recherché ces jours derniers. BioMarin constitue, il est vrai, une très belle pépite en pointe dans les traitements de pathologies rares, telles que l’hémophilie et l’achondroplasie ; le laboratoire a aussi intégré dans son pipe un produit contre la maladie de Duchenne suite à l’acquisition, l’an passé, de Prosensa. BioMarin développe également un traitement (BMN 701) potentiellement indiqué dans la maladie de Pompe. Selon les analystes, chacun de ces produits aurait une chance d’aboutir au marché dans une proportion évaluée de 25 à 50 %. Un score élevé qui justifie les premières valorisations annoncées. 
Décidément engagé sur beaucoup de fronts, Shire a racheté NPS Pharmaceuticals il y a quelques semaines pour 5,2 Md$. NPS Pharmaceuticals, qui commercialise un traitement du syndrome de l’intestin court, est sur le point d’homologuer aux Etats-Unis un produit biogénétique (Naptara) pour le traitement de l’hypoparathyroïdisme, déjà approuvé en Europe.