Skyepharma pourrait supprimer le tiers de l’effectif de St-Quentin-Fallavier

Le 29 Avril 2009
Imprimer

Le site de Skyepharma France, qui emploie 128 salariés à St-Quentin-Fallavier (38), vient d’annoncer la mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi. La direction de ce spécialiste de la formulation de médicaments pour le compte de grands groupes pharmaceutiques (Novartis, Sanofi-Aventis, Roche, GSK, AstraZeneca, Abbott...) aurait annoncé au personnel le licenciement de 45 salariés affectés à la production, mais ce chiffre pourrait évoluer à la baisse. L’usine française, qui emploie près du tiers des effectifs de Skyepharma (400 salariés pour 62,2 M€ de CA en 2008, mais 28,7 M€ de pertes nettes), a perdu l’an passé un contrat important. Les licenciements devraient s’échelonner d’ici à la fin mai.