Stallergenes veut s’ouvrir le marché américain

Le 20 Avril 2010
Imprimer
Le spécialiste des traitements des maladies respiratoires allergiques, le français Stallergenes, tente de s’ouvrir les portes du prometteur marché américain. Il vient, en effet, d’annoncer les premiers résultats d’une étude de phase III conduite aux Etats-Unis pour l’Oralair, un médicament par voie sublinguale qui combat les allergies aux pollens de graminées. Celui-ci est déjà commercialisé chez l’adulte et l’enfant en Allemagne et fait l’objet depuis novembre 2009 d’une procédure de reconnaissance mutuelle en Europe. L’étude semble avoir atteint les objectifs d’évaluation de l’efficacité par rapport au placebo et préfigure la demande d’AMM qui devrait être effectuée début 2011, indique Albert Saporta, le pdg de Stallergenes.
Notons que le marché américain de l’allergologie présente une particularité très marquée : ce sont les médecins allergologues qui préparent eux-mêmes les produits d’immunothérapie qu’ils prescrivent à leurs patients. Ces pratiques devraient évoluer prochainement sous la pression de la FDA. Pionnière en matière de traitements d’immunothérapie sublinguale, Stallergenes a réalisé un CA 2009 de plus de 193 M€, correspondant à 500 000 patients traités.