Takeda pourrait s’emparer de Nycomed

Le 12 Mai 2011
Imprimer

Les rachats vont bon train ! Après Teva sur le point d’avaler Cephalon, c’est au tour du laboratoire japonais Takeda d’envisager une importante acquisition. Ce dernier aurait en effet engagé des discussions pour le rachat du suisse Nycomed, et ce pour la coquette somme de 8 Md€, indique l'agence Bloomberg. Selon des sources proches du dossier, le board de Nycomed ne s’en laisserait pas compter et exigerait du japonais qu’il débourse près de… 10 Md€. Si l’opération aboutit, cette transaction serait la plus importante effectuée par Takeda depuis le rachat pour 6,2 Md€ de Millenium Pharmaceuticals en 2008 ; elle lui permettrait d’étendre ses activités sur les marchés européens (Russie, Allemagne, Italie et Espagne) où son activité reste confidentielle.
Nycomed, qui a généré 3,17 Md€ de CA l’an passé, emploie 12 500 salariés dans le monde où le suisse possède 15 unités de production et 4 centres de R&D. La transaction pourrait être bouclée d’ici à la semaine prochaine.  Rappelons que Nycomed commercialise notamment le Pantoprazole, un traitement des brûlures d’estomac. L’exploitation de ce produit vedette permettrait à Takeda de compenser la perte de CA provoquée par la tombée dans le domaine public du Prevacid,  un traitement également indiqué dans les cas de reflux gastriques.