Teva entre en campagne pour oublier le Furosémide

Le 20 Août 2013
Imprimer

Totalement innocenté par les autorités de santé dans l'affaire du Furosémide, le laboratoire Teva n'en souhaite pas moins redorer sa pilule auprès des patients français. La filiale du n°1 mondial des génériques lance donc une campagne de communication autour du slogan "Quand la santé va, tout va !".
Jurant que le spot TV – qui sera diffusé à partir du 25 août, pendant trois mois, surtout sur les chaînes de France Télévisions – a été réalisé avant le déclenchement de la tornade Furosémide, Erick Roche, président de Teva Laboratoires, estime que la campagne était "essentielle pour nous présenter auprès des patients à l'issue de la fusion des activités des laboratoires Ratiopharm, Teva Pharma, Cephalon et Théramex". Décidément très attaché à l'équilibre des comptes de l'audiovisuel public, Teva renouvelle aussi son parrainage de la météo sur France Info.
Pour se rassurer définitivement, Teva a lancé au mois de juillet deux enquêtes sur son image auprès des pharmaciens et du grand public : 81 % des officinaux considèrent que l'affaire Furosémide a été bien gérée par le laboratoire et 90 % déclarent ne pas envisager de modifier leur coopération avec lui. Même réaction du grand public, 76 % des personnes interrogées par TNS Sofres considérant que Teva et les autorités sanitaires ont bien géré la situation.