Trois prétendants pour Mac Neil Manufacturing à Orléans ?

Le 12 Mai 2008
Imprimer

L’ex-usine Pfizer d’Orléans (45), entrée dans le giron de Mac Neil Manufacturing (groupe J&J), échappera-t-elle à la fermeture ? Lors d’une toute récente réunion avec les élus du personnel, la direction de cette usine spécialisée dans les liquides et les pâteux a reconnu que la vente « était fortement envisagée » et confirmé avoir entamé des négociations avec trois candidats, dont le façonnier Famar, comme nous l’annoncions en avant-première dans notre post du 7 avril dernier
Dans l’immédiat, le spectre d’une fermeture pure et simple — qui avait été explicitement mise à l’étude — semble donc s’éloigner, à la grande satisfaction des syndicats qui se félicitent de la volonté affichée par J&J « d’engager cette cession dans un climat de transparence ». Mac Neil Manufacturing emploie aujourd’hui 470 personnes à La Source, un quartier situé au sud d’Orléans. Rappelons également que Famar exploite déjà dans l’agglomération orléanaise deux unités, l’une de production (un ex-site Sandoz) et l’autre de distribution (une ancienne plate-forme Sephora).