UCB dégraisse de nouveau à Braine-l’Alleud

Le 17 Novembre 2009
Imprimer

Le belge UCB vient d’annoncer un plan de restructuration qui prévoit  le licenciement de 174 salariés sur son site de Braine-l’Alleud (Belgique), une usine qui emploie 1 600 collaborateurs. UCB compte ainsi remanier sa division NewMedecines, également présente sur le site britannique de Slough (624 salariés) où est programmée la suppression de 44 postes. Le groupe belge entend rationaliser certains services comme le support à la fabrication ou l’administratif. Par ailleurs, UCB renouvelle son intention de se développer dans les biotechnologies.
En août 2008, la direction d’UCB a engagé un vaste programme de downsizing qui s’est concrétisé par la suppression de 2 000 postes, soit environ 17 % des effectifs mondiaux. L’usine de Braine-l’Alleud avait déjà été fortement impactée avec 425 postes supprimés.