UCB vend sa filiale américaine de génériques

Le 10 Novembre 2014
Imprimer

C'est la saison des soldes chez les Belges. Après Omega Pharma, vendu 4,5 Md$ à Perrigo la semaine passée, c'est au tour de la middle pharma UCB d'annoncer la cession de sa filiale américaine de médicaments génériques, Kremer Urban Pharmaceuticals. Le laboratoire belge souhaite réduire sa dette et se recentrer sur le développement de traitements innovants, notamment en neurologie et en immunologie (ci-contre son centre de R&D de Braine-l'Alleud) ; il compte retirer 1,23 Md€ de la vente à deux fonds d'investissement, Advent et Avista, de cette société dont le siège est à Princeton, dans le New Jersey, et l'unité de production à Seymour, dans l'Indiana ; selon différentes sources, Kremer Urban Pharmaceuticals devrait dégager aux environs de 170 M$ (137 M€) d'Ebitda cette année.
UCB, qui va changer de CEO au début de l'année prochaine, Roch Doliveux cédant son fauteuil à Jean-Christophe Tellier, devrait boucler l'exercice en cours sur un CA compris entre 3,15 et 3,25 Md€, en retrait par rapport aux 3,4 Md€ réalisés en 2013.