Une usine italienne de Boehringer-Ingelheim tombe dans l’escarcelle de Fareva

Le 24 Avril 2009
Imprimer
 

Mais où s’arrêtera Bernard Fraisse ? Le pdg du façonnier français Fareva (630 M€ de CA en 2009), qui collectionne les rachats de sites industriels pharmaceutiques depuis plusieurs mois, nous confirme qu’il vient d’acquérir auprès de Boehringer-Ingelheim l'usine de Reggello, bourgade située à une vingtaine de kilomètres de Florence (Italie). Le projet sera entériné en juillet prochain après accord des autorités de la concurrence. Il prévoit la reprise de l’ensemble du personnel (environ 250 salariés, dont 220 en production) et s’accompagne d’un contrat quinquennal de sous-traitance avec les dirigeants de Boehringer. « Cette unité polyvalente réalise déjà près de 30 % de sa facturation (60 M€) en façonnage, nous explique Bernard Fraisse, et s’est même dotée d’une unité commerciale ad hoc très efficace ». Egalement dénommée Instituto De Angeli, l’usine italienne produit des comprimés, des suppositoires et des liquides non-stériles (environ 90 millions d’unités toutes formes continues). Notons que Fareva a soufflé ce site italien à un autre façonnier français, le groupe Delpharm, qui s’était intéressé de très près à ce dossier.