Famar vendu à la découpe, St-Genis-Laval en redressement

La fin du façonnier pharmaceutique Famar était décidément inéluctable, comme nous le pressentions dès le 29 mai dernier. Le nouveau CEO Patrick Puy a annoncé il y a quelques jours la vente de onze des douze unités industrielles du groupe, toutes sauf celle de St-Genis-Laval, près de Lyon (322 salariés, dont 32 intérimaires), qui a […]