Alizé Pharma 3 lève 67 M€ pour entrer en clinique

Cinq ans après sa création et une première levée de fonds de 1,8 M€ en 2015 auprès d’investisseurs essentiellement régionaux, la biopharm lyonnaise Alizé Pharma 3 a bouclé fin juillet un tour de financement de série A de 67 M€ mené par Life Sciences Partners (LSP), au côté de Kurma Partners, Novo Ventures, Orbimed, Pontifax, Partners Innovation Fund, Innobio 2, le fonds géré par Bpifrance, et quelques actionnaires de départ.
Alizé Pharma 3 est spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques pour le traitement de maladies endocriniennes et métaboliques ; elle possède deux candidats en préclinique, AZP-3601 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie – sous licence du Massachusetts General Hospital de Boston – et AZP-3403, un petit peptide qui traite les syndromes de résistance sévère à l’insuline, conçu et optimisé sur la base de découvertes scientifiques des universités de Caroline du Nord et du Maine. Les deux programmes devraient entrer en phases cliniques l’an prochain. Pour cela, Alizé Pharma va renforcer son équipe à Lyon et ouvrir une filiale à Boston (Mas.).
Fondée par Thierry Abribat – comme Alizé Pharma SAS, rachetée fin 2017 par Millendo Therapeutics, et Alizé Pharma 2, vendue dix-huit mois plus tôt à Jazz Pharmaceuticals – Alizé Pharma 3 s’est adjoint en fin d’année dernière les services de Michael D. Culler, un ancien vice-président de la division endicronologie d’Ipsen, comme chief scientific officer (CSO).

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.