CarThera et Kiyatec améliorent l’efficacité des traitements du glioblastome

« Au cours de deux dernières décennies, il y a eu très peu d’avancées cliniques pertinentes pour améliorer le pronostic des patients souffrant de glioblastome » : le constat de Frédéric Sottilini (ci-dessus), le directeur général de CarThera, est cruel. Mais force est de constater que cette forme très agressive de cancer du cerveau n’a pas aujourd’hui de réponse thérapeutique satisfaisante ; « la survie médiane des patients n’est que de quinze mois et la très grande majorité d’entre eux rechutent », ajoute Frédéric Sottilini.
CarThera annonce donc aujourd’hui sa collaboration avec la drug delivery Kiyatec, de Greenville (Caroline du Sud), pour développer des innovations et améliorer le traitement des patients souffrant de glioblastome – environ 130 000 nouveaux cas chaque année dans le monde –. Cette collaboration, initiée par le Dr. John de Groot, professeur et président par interim du MD Anderson Cancer Center de l’université du Texas, consistera à optimiser la sélection et l’administration de médicaments pour prolonger la vie des patients.
CarThera mène actuellement un essai clinique multicentrique sur SoloCloud-9, sa technologie ultrasonore conçue pour accroître la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique et ainsi améliorer l’administration des chimiothérapies ; de son côté, Kiyatec pilote une étude clinique multicentrique appliquant sa technologie de culture cellulaire ex vivo en 3D à la prédiction, avant traitement, de la réponse spécifique du patient vis-à-vis des anticancéreux indiqués dans la prise en charge du glioblastome primitif ou récurrent. « Je m’occupe quotidiennement de patients souffrant de glioblastome. C’est pourquoi je suis ravi de constater les efforts déployés par CarThera et Kiyatec pour établir les évidences cliniques nécessaires à la mise à disposition de leurs avancées au profit de ces patients », souligne le Dr. de Groot. qui considère que « ces deux technologies sont complémentaires et peuvent transformer la façon dont les neuro-oncologues prennent en charge les patients atteints de glioblastome. »

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament. 

Sites utiles: porno