Consulter en ligne

Consulter en ligne

Clean Cells quadruple ses capacités au sud de Nantes

Filiale du groupe Clean Biologics, le français Clean Cells, spécialisé dans les tests de contrôle qualité des produits biopharmaceutiques et la fabrication de banques de cellules et de stocks de semences de virus BSL2/BSL3, étoffe ses capacités. 
La CDMO, qui est soutenue par le fonds d’investissement ArchiMed, va engager 13 M€ dans la construction d’une unité de 5 300 m2 à Montaigu-Vendée (85), au sud-est de Nantes. Ce programme capacitaire va « permettre de quadrupler les capacités d’analyse et de production du groupe », indique Clean Cells. Il devrait faire de ce site « la plus importante unité européenne de contrôle qualité et de fabrication de banques de cellules dédiées aux médicaments innovants, notamment de thérapies contre la Covid-19 ». Les travaux viennent de débuter et ils devraient se terminer en septembre 2022.
Clean Cells, qui emploie 112 salariés, prévoit de créer progressivement 80 emplois à compter de l’été 2022. « Nous devons faire face depuis deux ans à une très forte croissance liée aux projets de vaccins et d’anticorps thérapeutiques. La crise sanitaire a naturellement accru cette tendance », souligne Olivier Boisteau, le co-fondateur de Clean Cells. Le projet, éligible au dispositif de soutien public Grand Défi biomédicaments, va permettre au laboratoire de se doter de neuf suites de bioproduction qui pourront être exploitées en simultané, contre cinq à l’heure actuelle.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.