Consulter en ligne

Consulter en ligne

Covid-19 : Pfizer détient-il la pilule miracle ?

Pfizer aura réussi à transformer une catastrophe sanitaire en formidable accélérateur de business. Si ses prévisions de chiffre d’affaires 2021 oscillent désormais entre 81 et 82 Md$ grâce au vaccin contre la Covid-19 Corminaty, soit presque le double des revenus enregistrés en 2020 (41,9 Md$), le géant pharmaceutique américain semble avoir d’ores et déjà trouvé le relais pour 2022 et les années à venir. La compagnie dirigée par André Bourla vient, en effet, de faire sensation en annonçant que son antiviral candidat Paxlovid (PF-07321332) était susceptible de réduire de 89 % les risques d’hospitalisation et de décès post-infection par la Covid-19 si le traitement était pris dans les trois jours après le début des symptômes. C’est du moins l’enseignement principal de l’essai clinique de phase II/III EPIC-HR réalisé ces dernières semaines.
L’étude a mobilisé 3 000 patients diagnostiqués positif au SARS-CoV-2. Ils devaient présenter des symptômes légers à modérés et au moins un facteur d’aggravation pouvant conduire à une forme sévère. Les patients inclus ont été répartis en deux groupes : le premier a reçu le Paxlovid en combinaison avec le ritonavir – une prise toutes les 12 h pendant 5 jours –, tandis que le second recevait un placebo. La comparaison des résultats est édifiante. Seuls 0,8 % des patients traités avec Paxlovid ont été hospitalisés suite à une dégradation significative de leur état de santé, contre 7 % des patients du groupe placebo. Selon Pfizer, 3 personnes ont été hospitalisées et aucune décédée dans le bras ayant reçu la combinaison antivirale, tandis que 27 étaient hospitalisées et 7 décédaient dans le bras placebo.
Un porte-parole de Pfizer a aussitôt indiqué que le groupe allait s’employer à assurer un accès universel à son médicament à un prix très abordable. Avant la fin de l’année, la big pharma sera en mesure de produire et de délivrer 180 000 unités de son traitement. Selon le CEO de Pfizer, la capacité installée s’élève à environ 50 millions d’unités. Le groupe serait aujourd’hui en discussions avec 90 pays qui souhaitent précommander Paxlovid.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.