Delpharm reprendrait les sites français de Famar… sauf Lyon

L’affaire de la reprise des sites de production du groupe de façonnage pharmaceutique Famar, mis en vente en juillet dernier, est en passe de trouver son épilogue. Selon nos informations exclusives, la CDMO française Delpharm (environ 500 M€ de CA, 3 600 collaborateurs) serait entrée en négociations exclusives courant août avec la banque Lazard chargée d’accompagner la cession.
Selon plusieurs sources convergentes, Delpharm reprendrait les usines d’Orléans (45), l’Aigle (61) et St-Rémy-sur-Avre (28), soit la quasi-totalité des unités françaises ; cet ensemble représente un CA 2018 de 186 M€ pour 970 salariés. Le projet, s’il prévoit également le rachat de l’usine québécoise de Pointe-Claire (150 salariés, 44 M€ de CA en 2018), ainsi que celle de Bladel (150 salariés, 23 M€ de CA) aux Pays-Bas, n’envisage pas le rachat du site de St-Genis-Laval, près de Lyon, qui emploie encore quelque 300 salariés et dont l’avenir semble scellé, aux dires mêmes de son CEO Patrick Puy. Placée en redressement judiciaire le 10 juillet dernier, l’usine serait toutefois autorisée à poursuivre son activité jusqu’à la fin de l’hiver dans le cadre d’un prolongement de la période d’observation.
Pour sa part, le consortium des banques créancières qui avait pris le contrôle de Famar reprendrait les cinq sites grecs, dont d’importantes activités logistiques, ainsi que l’usine de Madrid (410 salariés, 60 M€ de CA) et celle de Baranzate, dans l’agglomération milanaise (135 salariés, 18 M€ de CA). Avec cette acquisition, qui doit être conclue au plus tard aujourd’hui, date butoir fixée par les équipes de la banque Lazard, Delpharm approcherait les 800 M€ de CA, de quoi lui procurer une position prédominante sur le marché du façonnage européen.

Visitez aussi ce site convivial xvideos.com!

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament. 

Sites utiles: porno