Consulter en ligne

Consulter en ligne

Delpharm va reprendre une usine canadienne de Sandoz

La CDMO française Delpharm reprend le sentier de la croissance externe. Selon nos informations, le façonnier présidé par Sébastien Aguettant vient de signer un accord portant sur l’acquisition d’une usine canadienne de Sandoz, la filiale générique du suisse Novartis. L’opération pourrait être finalisée d’ici à la fin de l’année, nous confirme un porte-parole de Sandoz.
Le site de Boucherville, dans la banlieue de Montréal, est spécialisé dans la fabrication de produits stériles hospitaliers, notamment utilisés en médecine d’urgence ; il emploie environ 500 salariés et figure parmi les plus importants sites canadiens dédiés aux formes stériles. Son projet de cession remonte déjà à plusieurs années. En mai 2018, la big pharma suisse avait annoncé qu’elle le cédait à Avara Pharmaceuticals, une CDMO américaine dont le siège est à Norman, dans l’Oklahoma. Moins d’un an plus tard, Novartis était obligé de reprendre le contrôle de l’usine et d’en confier l’exploitation à Sandoz Canada, devant l’incapacité d’Avara Pharmaceuticals à faire face à ses engagements. 
Rappelons que Delpharm (900 M€ de CA, environ 5 500 salariés) est déjà installé dans l’agglomération de Montréal ; il a racheté en 2019 l’usine de Pointe-Claire du groupe Famar qui l’avait lui-même acquise trois ans plus tôt auprès de l’allemand Bayer.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.