Consulter en ligne

Consulter en ligne

Domain Therapeutics fait son marché en Australie

Le strasbourgeois Domain Therapeutics, qui cible les récepteurs couplés aux protéines G en neurologie, immuno-oncologie et maladies rares, se renforce dans la chimie médicinale et la pharmacologie animale. La laboratoire vient, en effet, d’acquérir l’intégralité des actions de Prestwick Chemical et de Neurofit, deux ex-filiales de la biopharm australienne Bionomics. L’absorption du passif des deux entreprises va revenir à une opération comptable neutre sans investissement initial de la part de Domain. 
Selon un porte-parole, l’acquisition de Prestwick Chemical va permettre à Domain de doubler ses capacités en chimie médicinale. Pour sa part, Neurofit poursuivra ses activités de services, parallèlement au soutien qu’elle apportera à Domain via sa plateforme de pharmacologie animale dédiée aux maladies neurologiques. Rappelons que la biopharm alsacienne, dirigée par Pascal Neuville (ci-dessus cinquième à partir de la gauche, entouré des représentants des SATT françaises), a fondé sa croissance sur un modèle d’affaires qui privilégie à la fois des partenariats avec des pharmas, la cession de licences sur la technologie bioSens-All et la création de sociétés mono-produit pour le développement de son pipeline interne de candidats précliniques dans les maladies du SNC, le cancer et les maladies rares.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.