Domain Therapeutics mise sur Ermium dans les maladies auto-immunes

La biopharm strasbourgeoise Domain Therapeutics, dirigée par Pascal Neuville (ci-dessus), vient d’annoncer qu’elle investirait « jusqu’à 3 M€ » dans Ermium Therapeutics, un laboratoire parisien qui développe une nouvelle classe d’immunomodulateurs ciblant un RCPG, le récepteur à chimiokine CXCR4, pour le traitement des maladies auto-immunes.
Fondée il y a seulement trois mois par le Dr. Jean-Philippe Herbeuval, Ermium Therapeutics accueille déjà à son capital Domain, au côté de Kurma Partners et d’Idinvest. Son actif propriétaire s’appuie sur les découvertes de l’équipe CBMIT (chimie, biologie, modélisation et immunologie pour la thérapie) du LCBPT (laboratoire de chimie et biochimie pharmacologiques et toxicologiques), une unité mixte de recherche (UMR8601) du CNRS et de l’université Paris-Descartes.
Les molécules d’Ermium sont les premières à cibler une zone active de CXCR4 récemment identifiée et sont capables d’inhiber la surproduction de cytokines inflammatoires, y compris les interférons de type 1. En ciblant sélectivement les cellules exprimant CXCR4, et plus particulièrement les cellules dendritiques plasmacytoïdes (pDC), connues pour jouer un rôle central dans de nombreuses maladies auto-immunes, les molécules d’Ermium présentent un fort potentiel thérapeutique.
Domain Therapeutics est dédiée à la découverte et au développement précoce de candidats ciblant les récepteurs membranaires et plus particulièrement les RCPG. Au printemps dernier, la drug discovery avait levé 3,5 M€ auprès de l’un de ses investisseurs historiques, Seventure Partners, pour financer sa prochaine phase de croissance. L’an passé, elle a connu une année faste en signant un accord de collaboration multi-cibles avec Boehringer Ingelheim et en licenciant à BMS la plateforme technologique bio-Sens AllTM ; de surcroît, l’acquisition par Lundbeck, pour 100 M€ (+ 805 M€ de paiements d’étapes), de Prexton Therapeutics, une biopharm néerlando-suisse qui développe le foliglurax, un candidat contre la maladie de Parkinson issu de la série mGluR4 PAM, propriété intellectuelle de Domain, pourrait lui rapporter plus de 100 M€.

Visitez aussi ce site convivial xvideos.com!

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament. 

Sites utiles: porno