Consulter en ligne

Consulter en ligne

Fareva va assurer le fill & finish du vaccin de CureVac

Et de trois. Après Delpharm à St-Rémy-sur-Avre (28) et Recipharm à Monts (37), c’est au tour de la CDMO Fareva d’annoncer la prise en charge des opérations de fill & finish d’un vaccin ARNm contre la Covid-19. Le groupe de Bernard Fraisse vient de signer un accord avec la biopharm allemande CureVac pour le remplissage et le conditionnement de son candidat-vaccin, le CVnCoV, tâches qui seront effectuées par les usines Fareva de Val-de-Reuil (27) et d’Idron, près de Pau (64), cette dernière venant de rentrer dans le périmètre du sous-traitant. L’usine de Val-de-Reuil emploie plus de 500 salariés et se consacre à la fabrication d’APIs stériles, de lyophilisats, de seringues pré-remplies et d’ampoules ; plus de 80 M€ y ont été investis depuis dix ans, entraînant la création de 250 emplois. L’ancienne usine Pierre Fabre d’Idron compte, pour sa part, plus de 250 collaborateurs ; elle est dédiée à la production de médicaments d’origine biologique high potent. Les volumes prévus par l’accord s’élèveraient à plusieurs centaines de millions de doses vaccinales par an.
Afin d’assurer le manufacturing du CVnCoV, CureVac s’appuie sur un réseau de production de plusieurs CDMO, dont l’allemand Wacker Chemie, qui est l’un des sous-traitants retenu pour synthétiser l’ARNm entrant dans la composition du CVnCoV.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.