Fareva va reprendre l’usine MSD-Chibret de Riom

Pendant la pandémie, les affaires continuent ! Bernard Fraisse, le président du façonnier pharmaceutique Fareva, nous confirme qu’il « vient d’entrer en négociations exclusives » pour la reprise de l’unité de production du site MSD-Chibret Mirabel de Riom (63), dont la mise sur le marché avait été annoncée par le groupe américain en novembre dernier. L’affaire n’est pas encore totalement conclue « mais il y a 99 % de chances qu’elle aboutisse », nous indique Bernard Fraisse. Le projet prévoit la reprise d’un peu moins de 400 salariés sur un effectif de 584 personnes qui devrait être amputé de 200 postes à l’issue de la fermeture de la plateforme de R&D ; ce projet en cours avait également été annoncé en fin d’année dernière par les dirigeants de MSD.
Cette reprise constitue « une très belle opportunité de renforcer nos offres dans les produits stériles », poursuit le président de Fareva, le site étant doté de capacités importantes dans ce domaine. Pour l’occasion, Fareva va s’adjoindre un précieux back-up dans les produits ophtalmologiques en unidoses stériles, ou blow-fill-seal (BFS) « qui viendront compléter l’activité de notre usine d’Annonay, en Ardèche, spécialisée dans cette forme galénique ». Pour l’heure, l’usine Mirabel ne produit que 80 millions d’unités BFS, mais Bernard Fraisse souhaite engager rapidement « 15 à 20 M€ dans le déploiement d’une nouvelle ligne ». Rappelons qu’en 2015, le groupe Fareva avait déjà repris une usine auvergnate de MSD, située à St-Germain-Laprade (43) ; il y a conduit depuis d’importants investissements capacitaires.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.