Galapagos prépare son offensive française

La biopharm belge Galapagos se lance à l’assaut du marché hexagonal. Les dirigeants confirment que le filgotinib, la très prometteuse molécule inhibitrice spécifique de la janus kinase 1 développée depuis 2015 avec l’américain Gilead Sciences pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et d’autres pathologies chroniques inflammatoires, devrait être lancé en France en 2021, « sous réserve des nécessaires approbations ».
Dans cette attente, les dirigeants peaufinent leur dispositif. La société vient d’implanter ses activités commerciales françaises dans le quartier de la Défense. Elles sont dirigées par Fabrice Michiels qui a été nommé directeur général le 14 octobre ; il occupait jusqu’à cette date le poste de directeur de la stratégie et des opérations de Novartis France.
Rappelons que Gilead a déboursé en juillet dernier la modique somme de 5,05 Md$ pour porter sa participation au capital de Galapagos de 12,3 % à 22 % : le deal prévoit un programme de co-commercialisation du filgotinib sur les principaux marchés européens, le belge se réservant toutefois l’exclusivité pour le Benelux.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament. 

Sites utiles: porno