Consulter en ligne

Consulter en ligne

Gilead Sciences s’empare de Forty Seven pour 4,9 Md$

La pharma américaine Gilead Sciences renforce ses positions dans le domaine de l’immuno-oncologie. La société, qui mène une politique très volontariste de croissance externe, s’apprête à avaler la biopharm Forty Seven pour 4,9 Md$ via le rachat en cash de l’intégralité du capital au prix de 95,50 $ par action. L’opération, qui a déjà été approuvée par les boards des deux sociétés, permet à Gilead Sciences d’empocher le magrolimab, un anticorps monoclonal qui cible le récepteur CG47 potentiellement indiqué dans le traitement de plusieurs cancers hématologiques (leucémie myéloïde aiguë, lymphomes à cellules B, syndrome myélodysplasique). Gilead Sciences a investi le terrain de l’oncologie en 2017 en reprenant Kite Pharma pour la coquette somme de 11,9 Md$. Ce rachat lui a permis de garnir son portefeuille avec le Yescarta, un thérapie fondée les cellules CAR-T. 
Parallèlement, la pharma américaine a annoncé qu’elle allait étendre les essais cliniques du remdesivir, un antiviral potentiellement indiqué dans le traitement du Covid-19, dans plusieurs pays en dehors de la Chine où ce produit est déjà testé. Ce traitement, initialement développé pour lutter contre la maladie à virus Ebola, a obtenu ces dernières semaines plusieurs résultats significatifs aux États-Unis et en Chine.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.