KKR va permettre à Univercells de changer d’échelle

Présent au capital d’une vingtaine de pharmas et de startups du monde de la santé, parmi lesquelles Arbor Pharmaceuticals, Coherus BioSciences ou Slayback Pharma, le fonds KKR va investir, via sa plateforme Gamma Biosciences, « jusqu’à 50 M€ » dans une co-entreprise créée avec le belge Univercells. L’objectif est d’accélérer la commercialisation des technologies de bioproduction de la biopharm de Gosselies, près de Charleroi.
Univercells a mis au point la plateforme NevoLine et plusieurs bioréacteurs – baptisés Scale-X – pour produire à faible prix de revient des vaccins et des vecteurs pour les thérapies géniques. Les prototypes de NevoLine et des bioréacteurs Scale-X ont été conçus et construits dans les laboratoires que possède Univercells à Nivelles, entre Charleroi et Bruxelles. « On a fait la preuve de concept et commencé l’industrialisation ; aujourd’hui, on trouve un partenaire pour le décollage commercial », commente Hugues Bultot, CEO et cofondateur en 2013 d’Univercells, qui a la particularité d’avoir été dotée deux fois par la Fondation Bill & Melinda Gates : la première fois, elle a reçu 12 M$ (décembre 2016) pour produire à moindre coût des vaccins pédiatriques contre la poliomyélite à destination des enfants des pays en voie de développement et la seconde, elle a encaissé 14,3 M$ (juin 2019) pour un procédé de production, toujours à moindre coût, de vaccins contre la rougeole et la rubéole, en partenariat avec le néerlandais Batavia Biosciences.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.