Consulter en ligne

Consulter en ligne

Kurma Partners triomphe avec Pharvaris qui lève 190 M$

Rémi Droller (ci-dessus), le directeur-associé du fonds de capital-risque français Kurma Partners, ne cachait pas sa grande satisfaction ces dernières heures. L’une de ses protégées, la biopharm néerlandaise Pharvaris, vient en effet de s’introduire sur le Nasdaq en réussissant à lever 190 M$ après l’utilisation d’une clause de surallocation. « Ce qui constitue une très belle performance pour une biopharm européenne », estime Rémi Droller. 
Fondée en 2016, la startup développe des petites molécules pour le traitement de l’angio-œdème héréditaire (HAE) ; elle a bénéficié depuis sa création du soutien sans relâche de Kurma Partners, via le fonds Kurma Biofund II. Fidèles à un modèle d’accompagnement très resserré – allant jusqu’au recrutement de l’équipe dirigeante pilotée par Berndt Modig, un transfuge de Prosensa –, les équipes de Kurma ont façonné cette pépite qui devrait prochainement lancer deux études de phase II. « Nous avons accompagné Pharvaris dans deux importantes levées de fonds de 66 M$ et de 80 M$, réalisées respectivement en 2019 et en novembre  2020. Elles lui ont permis de s’adosser à d’importants fonds américains de crossover », souligne Rémi Droller. Le modèle gagnant de Kurma Partners pourrait réserver encore de bonnes surprises dans les mois à venir : les biopharms françaises ImCheck Therapeutics et Dynacure, deux belles cylindrées de l’écurie Kurma, étudieraient de très près l’éventualité de s’introduire elles aussi sur le Nasdaq.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.