La combinaison lopinavir-ritonavir en échec contre Covid-19

Une étude publiée par le New England Journal of Medecine (NEJM) vient de mettre en évidence que, contrairement aux espoirs initiaux, la combinaison du lopinavir et du ritonavir, deux molécules commercialisées par AbbVie sous le nom de marque de Kaletra et indiquées dans le traitement du VIH, n’avait pas d’effet probant sur les infections provoquées par le virus SARS-CoV-2 (provoquant Covid-19). L’étude randomisée a été menée dans la province de Hubei, en Chine, cluster primitif de la pandémie par ce coranovirus, où les deux molécules ont été testées auprès de 199 patients : 99 ont été traités par le lopinavir-ritonavir avec deux prises quotidiennes durant quatorze jours en accompagnement d’un traitement standard, 100 par un traitement standard seul. 
Aucun bénéfice thérapeutique significatif n’a été relaté, notamment le taux de mortalité à 28 jours, resté identique dans les deux groupes. L’observation de certains événements indésirables a même conduit les superviseurs à stopper l’essai auprès de 13 patients traités. Commentant l’étude, deux chercheurs collaborant au NEJM ont toutefois suggéré que l’échec de Kaletra pouvait être dû au profil des patients sélectionnés, qui avaient déjà « des dommages tissulaires considérables », et à l’insuffisante concentration de lopinavir pour inhiber la réplication virale.
Cette piste est l’une de celles privilégiées par REACTing, un consortium multidisciplinaire de recherche crée par l’Inserm et l’Aviesan dont la mission est de coordonner les efforts de recherche pour faire face aux crises sanitaires liées aux maladies infectieuses. Les résultats d’une étude clinique menée en Chine sur le remdesivir de Gilead Sciences devraient être publiés le 28 avril.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.