Consulter en ligne

Consulter en ligne

« La politique industrielle de l’État n’est pas cohérente »

Bertrand de Castelnau, directeur général de Theradiag (ci-dessus), est remonté contre l’État français. Sa société, spécialisée dans le développement et la fabrication de diagnostics in vitro et de théranostics, a pourtant répondu très vite aux sollicitations gouvernementales qui souhaitaient constituer des stocks de précaution de tests rapides contre la Covid-19. « Nous nous sommes associés à cette cause sanitaire avec beaucoup de conviction, ce qui n’est pas toujours simple pour une entreprise d’une soixantaine de salariés, explique le dirigeant. Notre test a été développé en interne, avec les équipes des CHU d’Angers et de Tours qui ont « designé » et fourni les protéines virales, et fabriqué par un sous-traitant espagnol. Nous ne pouvions pas faire plus français et plus européen. Nous étions parfaitement compétitifs. Mais l’État ne nous a pas suivis. »
Les pouvoirs publics ont préféré contracter avec l’américain Abbott à l’issue d’un appel d’offres restreint pour la fourniture de près de 10 millions de tests, « sans que nous soyons consultés, s’indigne Bertrand de Castelnau. On nous a laissés en plan. Et la France a ouvert en grand ses portes à l’importation de tests chinois sans être du tout regardante sur la qualité des produits. Ce n’est pas très sérieux. »
« Rien n’est grave, tempère-t-il, sauf le dépit d’avoir consommé beaucoup de ressources pour ce projet. Nous allons nous recentrer sur notre cœur de métier, c’est-à-dire la conception de tests d’accompagnement des biothérapies. Nous n’allons pas totalement abandonner le marché des tests antigéniques dans la Covid-19 ; nous avons des stocks que nous écoulons dans les officines, mais clairement, ce n’est plus une priorité. On ne nous y reprendra plus ! »

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.