Consulter en ligne

Consulter en ligne

Le Dupixent fait rêver les dirigeants de Sanofi

Sanofi est-il en passe de s’offrir un mirobolant jackpot avec le Dupixent (dupilumab) ? Issu de la collaboration avec Regeneron, cet anticorps monoclonal qui inhibe les récepteurs des IL-4 et de l’IL-13, fait office de véritable « couteau suisse » thérapeutique et pourrait être autorisé dans de multiples indications en dermatologie et en pneumologie. Selon Christian Deleuze, le directeur général de Sanofi Genzyme, qui assure le développement du Dupixent, « la feuille de route est d’obtenir une indication par an jusqu’en 2030 ». Le produit,qui est administré par voie injectable (stylos et seringues pré-remplies), est aujourd’hui principalement approuvé dans la dermatite atopique et l’asthme sévère de type 2 : le lancement officiel en France dans cette dernière indication est d’ailleurs dans l’attente d’une publication au JO. Dès 2025, le Dupixent pourrait devenir le super blockbuster de la big pharma tricolore, toutes franchises confondues, « avec des ventes dans le monde susceptibles d’avoisiner les 10 Md€ ». Le fil rouge de cette promesse réside dans la capacité démontrée du dupilumab à traiter les symptômes inflammatoires de type 2 que l’on retrouve, par exemple, dans les rhinites allergiques, les sinusites, la BPCO ou les polyposes naso-sinusiennes. En France, l’asthme sévère de type 2 réfractaire, souvent sous-estimé, affecte de 50 000 à 70 000 patients ; le dupilumab bénéficiera d’une ASMR IV dans cette indication. Fait marquant dans cette période où le sujet de la souveraineté industrielle est devenu cause nationale, le Dupixent est fabriqué et conditionné « par l’usine Sanofi du Trait (76) pour le marché européen, le principe actif étant produit aux États-Unis », souligne Christian Deleuze.

Partager l’article

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

LES DERNIÈRES INFOS

LA LETTRE BI-MENSUELLE

Depuis 2003, la lettre confidentielle
bimensuelle
livre en avant-première les informations sur l’industrie du médicament. 

LES SUPPLÉMENTS

Depuis 2009, des numéros hors-série destinés à tous les professionnels de l’industrie du médicament.